LE FIGARO – 2008

LE FIGARO – 2008

La force de la conviction 

Une étoile pour Noël de et par Nasser Djemaï

Dans le foisonnement des spectacles qui se jouent en solo, Nasser Djemaï tient une place à part. Mis en scène avec simplicité, mais un soin véritable des mouvements de l’écriture, par Natacha Dit, il propose Une étoile pour Noël une histoire assez amère, très personnelle et très universelle, sociale et intime. Il possède un talent véritable d’écriture. Il y a dans ce texte les charmes du conte, des incises, des dérivations du récit principal pour des canaux complémentaires où crépitent humour et douceur.

Car, sous le titre d’un conte, c’est pas mal de cruauté qui frémit. Nasser Djemaï n’a rien d’un donneur de leçon. C’est en cela qu’il est touchant, car il est ennemi de toute diatribe politico-sociale et par delà sa facilité apparente à écrire et à cristalliser des faits qui ressemblent, hélas, à quelques dérangeantes vérités de notre monde, de notre société, il n’aime rien tant que faire rire.

Évidemment, il aime tant raconter qu’il est parfois un peu lent, un peu long. Mais on ne prétendra pas ici qu’il pourrait être plus concis : le spectacle possède son régime, ses mouvements grâce à l’écriture et à la mise en scène. Mais l’atout principal d’Une étoile pour Noël, c’est Nasser Djemaï lui-même. Un comédien épatant, sympathique, sensible, cocasse et attachant, avec beaucoup de finesse, de profondeur, d’élégance. À découvrir !

A.H.